Rédaction de contenu web, textes professionnels et privés

Professionnelle de l’écrit depuis + de 10 ans, je réalise la rédaction de contenu web, textes professionnels ou privés, ainsi que relecture, correction, reformulation de vos projets. J'écris au quotidien, articles pour sites web, revues, blogs, chroniques littéraires... Sur le Net, je rédige descriptions de produits pour e-boutiques, fiches métiers pour annuaires, articles divers. Je respecte délais, impératifs, et confidentialité de vos projets. Votre satisfaction est ma première priorité.

mercredi 5 juin 2013

Lettre au gouvernement

Voici le courrier que je viens d'adresser à divers membres du gouvernement (ou pas), dans la lutte qui oppose les auto-entrepreneurs à Sylvia Pinel et au gouvernement en place.


           Courrier adressé :
           - au Président de la République
           - au Premier Ministre
          - au Ministre de l’artisanat
          - au Ministre déléguée chargée des
            petites et moyennes entreprises
          - à Mr Sarkozy
          - à Mr Novelli


Madame, Monsieur,


Je suis écrivain public en Auto-entreprise depuis deux ans, seule avec un enfant à charge. Je ne m’estime pas être en concurrence déloyale directe avec les artisans du bâtiment, de la coiffure, et autres, pour autant je ne m’estime pas non plus être en concurrence déloyale envers mes confrères et/ou consœurs. Par contre, les associations qui proposent des écrivains publics bénévoles pour faire du courrier type sans personnalisation possible, par manque de temps, face à la tâche (recevoir 10 ou 15 personnes en 2h de temps, pour exemple), et que ces mêmes courriers types ne portent aucun résultat comparé à un courrier fait par un professionnel qui prend le temps de « décortiquer » le problème de son client, là on n’y voit pas de concurrence déloyale ! Pourtant, à cause de cela, les écrivains publics professionnels souffrent d’un réel dénigrement, trop souvent, face à cet état de fait.

Grâce au statut d’Auto-Entrepreneur, j'ai pu créer mon propre emploi sans rester au chômage, ni profiter des aides de l'Etat (RSA ou autres), de continuer à exercer une activité professionnelle et subvenir aux besoins de mon foyer et de mon fils. Bien que n'ayant que 45 ans, j’ai cherché du travail sans succès, je me suis entendue dire, à mot couvert, à deux reprises que mon âge, malgré mes bonnes compétences, était un frein à l'embauche, qu'on cherchait du personnel sur du long terme ! Parce qu'à 45 ans, estimant qu'il me reste pas loin de 20 ans de travail à effectuer, n'est-ce pas du long terme ?

Aujourd’hui, après deux ans d’activité, ma clientèle se fait de plus en plus fidèle et se trouve satisfaite de mon travail. Mais, la fidélité est un bien grand mot dans mon métier, car on n’a pas forcément besoin d’un courrier tous les quatre matins, encore moins d’une biographie ! Donc, la prospection y est constante et le temps consacré important. Le gouvernement vient briser ce que j'ai mis tant de cœur et de sueur à réaliser sans aide. Nous demandons juste de conserver notre liberté de travailler, chacun dans nos domaines respectifs de compétence.

Si le gouvernement décide de limiter ce statut dans le temps, je me verrai contrainte, comme beaucoup d’autres, de cesser mon activité, car elle ne me permet pas de changer de statut face aux charges étouffantes que l'on connaît dans les autres. Je n’ai pas non plus pour ambition d’en faire une multinationale. Et je ne participerai donc plus au financement de l’état par les charges que je verse chaque trimestre. J’irai ainsi m’inscrire à Pôle Emploi (sans indemnités, il va sans dire !) ou au RSA gonflant en conséquence les rangs des sans-emploi et de la précarité. Il n'existe pas de poste d'écrivain public salarié, ou alors très très peu, si peu que je n'en ai jamais vu. Même Pôle Emploi n'en ont pas et ce travail n’existe même pas dans leur liste de métiers potentiels, c’est dire !

Et à nos handicapés qui ont créé leur Auto-Entreprise pour parvenir à lier les deux bouts à la fin de chaque mois parce que leur pension, minuscule, ne leur permet pas de vivre décemment, qu’allez-vous leur dire ? Et à nos retraités qui ont cotisé toute leur vie, parfois au prix d’un dur labeur que bon nombre des membres du gouvernement ne feraient pas, qui ont eux aussi créé une Auto-Entreprise pour augmenter leur pouvoir d’achat, ou simplement leur permettre de payer leurs factures, parce que leur pension est maigre, qu’allez-vous leur dire ?

Envoyer près d'un million d'Auto-Entrepreneurs dans le fossé ne dérange visiblement pas ni Mme Pinel et ses amis, ni le gouvernement ! Ces mêmes Auto-Entrepreneurs iront grossir les statistiques de Pôle Emploi et/ou du RSA, car les 11% de chômeurs actuels, sans compter ceux qui sont radiés et qui de ce fait, ne comptent pas dans ce chiffre, ne vous suffisent pas ? C’est cela votre slogan « Le changement, c’est maintenant » ? Le gouvernement en suivant Mme Pinel va mettre au jour le plus grand plan de licenciements de l’histoire que la FRANCE n'a jamais connue. Allant même jusqu’à contredire (publiquement) les propos du Premier ministre et d’ajouter que ce dernier n’a fait état que d’un exemple, alors que « Jean-Marc Ayrault a promis que seuls les auto-entrepreneurs du bâtiment verraient leur activité limitée dans le temps, désavouant de fait sa ministre de l'artisanat Sylvia Pinel », devant les journalistes. Cette phrase ne ressemble en aucun cas à un « exemple » comme le déclare la ministre de l'artisanat.

Mr Hollande, vous disiez vouloir inverser la courbe du chômage avant fin 2013. C'est assez mal parti, le chemin proposé par Mme Pinel est celui qui plongera les Français dans un dégoût national envers vous et votre gouvernement, tel qu'aucun Président n'en a jamais connu.

Et si tel que le dit Mme Pinel, seuls 10% des Auto-Entrepreneurs tirent un revenu significatif, est-ce vraiment suffisant pour faire couler le BTP ou toute autre corporation ? Non, ce ne sont là que des « motifs » invoqués qui ne tiennent pas. S’il faut une justification à toute action, ici elle est très mal trouvée.

Ce projet est le fruit de connivence venant et influencé par la Fédération Française du Bâtiment et la Confédération de l’Artisanat et des petites entreprises du Bâtiment, nous le savons ! Mais, il est également le résultat de cette phobie, sinon haine, que ce gouvernement a envers son prédécesseur et de ce fait, il lui faut, à tout prix, détruire les mesures mises en place par Nicolas Sarkozy. Quelques exemples : La fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, ôtant ainsi le peu de pouvoir d'achat des Français, l'abaissement à 100 000€ de l'abattement personnel applicable aux donations et successions qui avait été rehaussé à 159 000€ par le précédent gouvernement, les augmentations incessantes (charges, impôts, TVA, etc), réforme du quotient familial qui va amoindrir encore le pouvoir d’achat des Français, le statut d'Auto-Entrepreneur que vous souhaitez briser, et j'en passe, car la liste est bien trop longue !

J’ai lu sur un commentaire récemment que « les vertus de l’effort et du travail, même peu rémunéré, ne sont certainement pas enseignées à nos énarques », au vu de tout ce qui se passe depuis la mise en place de ce gouvernement chacun commence à le voir comme une vérité absolue !

Néanmoins, je vous l’accorde, il est plus facile de détruire les Auto-Entrepreneurs que de traquer ceux (pour beaucoup les artisans) qui utilisent de la main-d’œuvre bon marché et/ou non déclarée, ou de contrôler ceux qui utilisent les Auto-Entrepreneurs pour sous-traiter les petits contrats, qu’ils faisaient au noir auparavant et qu’ils ne veulent pas, car pas suffisamment rémunérateurs ou encore qui imposent (à mots couverts et cachés) à leurs salariés de se mettre en Auto-Entrepreneurs, s’octroyant ainsi de substantielles économies de charges sociales, salariales et autres. C’est de ceux-là qu’il faut s’occuper avant traquer les Auto-Entrepreneurs !

Estimez-vous les Auto-Entrepreneurs aussi bêtes qu’inintelligents, au point d’imaginer qu’ils ne seraient pas capables de juger par eux-mêmes du moment où ils pourraient changer de statut en voyant leur entreprise prendre de l’ampleur ? Imaginez-vous que tout entrepreneur doit forcément faire une multinationale ?

Le 21 juin 2012 (je dis bien 2012), j’adressais déjà un courrier au Président de la République nouvellement élu, alors que Mme Pinel commençait à évoquer ce qu’elle cherche à mettre en place aujourd’hui. Il a fallu neuf mois avant que je ne reçoive par mail une réponse d’Alexandre Cherel, du bureau du droit social et de l’environnement fiscal (DGCIS), mais pas de réponse du Président !
Sans vouloir vexer Mr Hollande, lors du précédent quinquennat votre prédécesseur (ou son bureau) avait la décence et la bienséance de répondre à ses concitoyens dans des délais tout à fait respectables !

Dans ce mail, que j’ai bien évidemment conservé et imprimé, outre la demande d’une mission d’évaluation confiée à l’inspection générale des finances et à l’inspection générale des affaires sociales, qui n’a servi à rien puisque Mme Pinel n’a aucunement l’intention d’en tenir compte telle qu’elle l’a affirmé publiquement à BFMTV, je cite : « le gouvernement n’est pas tenu par un rapport d’inspecteur. » (les hautes autorités ne seraient donc que des inspecteurs !), Mr Cherel me transmettait que : « En tout état de cause, le Gouvernement n'a aucunement l'intention de remettre en cause le régime de l'Auto-Entrepreneur, en tant que tel. »
Neuf mois de gestation pour faire une réponse qui finalement est contradictoire avec ce qui se passe à présent.

Alors, de grâce, avant d’envoyer près d’un million d’Auto-Entrepreneurs dans des méandres difficilement surmontables, voire insurmontables pour certains, une profonde réflexion est pour le moins vitale. Ecouter les arguments, tous les arguments justifiés, y compris le rapport de l’inspection générale des finances et à l’inspection générale des affaires sociales, serait de bon aloi. Limiter ce statut à deux ans serait un « génocide », alors qu’en période de crise actuelle la France ne le supporterait pas. Serez-vous capable de conserver cela sur votre conscience ? Ôter l’esprit d’entreprise aux Français est tout bonnement inqualifiable ! Retirer « le pain de la bouche » à toutes ces personnes ainsi qu’à leur famille et leurs enfants,devrait, à mon sens, faire réagir votre côté humain.

L’Etat a besoin de tous pour renflouer les caisses, alors laissez-nous travailler dans les conditions que nous connaissons et qui nous conviennent, nous ne demandons que cela !

Espérant que ce courrier ne demeure pas lettre morte, veuillez accepter, Madame, Monsieur, mes salutations.

Marie LEMOINE


Ici : Voir le site de Marie L
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

mercredi 29 mai 2013

Ne nous laissez pas mourir

Ne nous laissez pas mourir !

Mais comment est-il possible, voire seulement imaginable de comprendre le raisonnement de Sylvia Pinel ?


On marche sur la tête ! Des centaines de milliers d’auto-entrepreneurs ont créé leur emploi afin de ne pas rester dans l’assistanat du Pôle Emploi, du RSA et j’en passe, en en faisant pour un grand nombre d’entre eux un emploi principal et à temps plein.

Aujourd’hui, la ministre de l’artisanat souhaite limiter dans le temps (l’hypothèse d’une limitation de deux ans à été évoquée)[2] ce statut pour ceux qui en ont fait leur activité principale et maintenir ce statut sans limitation dans le temps pour ceux qui en ont fait une activité secondaire en diminuant le CA à 15 000 €/an !

Si on suit son raisonnement, tous ceux qui ont cherché à sortir du cercle de l’assistanat sont condamnés à y retourner tout en tombant (pour beaucoup) dans la précarité ! Où est la logique dans tout cela ? Au lieu d’aider ceux qui mettent toutes leurs forces pour s’en sortir, on vient purement et simplement leur couper l’herbe sous les pieds ! Donc, on enlève leur travail à ceux qui n’en ont qu’un (et qu’ils ont créé eux-mêmes) et on laisse à ceux qui ont un travail la possibilité d’en avoir deux pour compléter leurs revenus. C’est à mon sens une aberration sans commune mesure !

C’est à croire que Sylvia Pinel aime que les compatriotes de notre pays soient dans une position d’assistés de haut vol, alors que toutes ces femmes et ces hommes (dont je fais partie) ne veulent qu’une chose : TRAVAILLER. C’est à croire également que cette ministre préfère le retour en masse du travail au noir, car contrairement à ce qu’elle croit, beaucoup ne pourront pas « basculer » sur un autre statut, donc fermeront boutique, ce qui rouvrira la porte au travail au noir !

Nous voulons travailler sans rien devoir à personne et de manière honnête, sans vivre (comme beaucoup d’autres) aux frais de la société, aux frais de la Princesse France. « Concrètement, ce qui est en train de se passer est ni plus ni moins la suppression déguisée du statut d’AE : vidé de sa substance, il perdra progressivement de son intérêt… »[3]

Aidez les auto-entrepreneurs à défendre leur emploi à travers une simple signature de pétition qui à l’heure de l’écriture de cet article en compte déjà 8 270 :


Marie LEMOINE
Ici : Voir le site de Marie L
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

mardi 16 avril 2013

La revue 100% Auteurs d'Avril 2013

La revue 100% Auteurs de Avril est en ligne.

Merci pour tous vos partages, vos dons à l'association, votre fidélité... Merci de soutenir les auteurs présentés dans chaque numéro. Merci à vous de continuer ces partages avec vos contacts et amis, les auteurs ont besoin de vous.

Vos dons (lorsque suffisants) permettront de mettre en place des rencontres littéraires pour rencontrer vos auteurs.

En ce qui concerne la revue, nous en sommes à 48 089 visiteurs et bientôt, soit à 50 000, un petit jeu vous sera proposé avec lots à gagner.

Plus il y aura de lecteurs à nous rejoindre, plus les auteurs se feront connaître, ça ne vous coûte qu'un clic.

Encore merci à tous ceux qui jouent le jeu car pour nous, équipe de la revue, c'est notre plus belle (et seule) récompense.

Bonne lecture à tous.



wobook.com /La-revue-100-Numero-26 du 15 avril 2013
http://www.facebook.com/LaRevue100pour100Auteurs

Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24


Bundle Xbox PC
1 PC acheté = 1 Xbox 360 offerte
cliquez ici = bundle Xbox PC

mercredi 20 mars 2013

La revue 100% Auteurs de Mars 2013

La revue 100% Auteurs de Mars est en ligne.

Merci pour tous vos partages, vos dons à l'association, votre fidélité... Merci de soutenir les auteurs présentés dans chaque numéro. Merci à vous de continuer ces partages avec vos contacts et amis, les auteurs ont besoin de vous.

Vos dons (lorsque suffisants) permettront de mettre en place des rencontres littéraires pour rencontrer vos auteurs.

En ce qui concerne la revue, nous en sommes à 48 089 visiteurs et bientôt, soit à 50 000, un petit jeu vous sera proposé avec lots à gagner.

Plus il y aura de lecteurs à nous rejoindre, plus les auteurs se feront connaître, ça ne vous coûte qu'un clic.

Encore merci à tous ceux qui jouent le jeu car pour nous, équipe de la revue, c'est notre plus belle (et seule) récompense.

Bonne lecture à tous.



wobook.com /La-revue-100-Numero-25 du 15 mars 2013
http://www.facebook.com/LaRevue100pour100Auteurs

Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24


Bundle Xbox PC
1 PC acheté = 1 Xbox 360 offerte
cliquez ici = bundle Xbox PC

jeudi 7 mars 2013

C'était hier...

Le temps...

Il y a des jours où j'aimerais redevenir cette petite fille que j'étais il y a... quoi ? quarante ans. Cet espace-temps où j'étais encore épargnée par les brusqueries de la vie et que cette dernière faisait tant de promesses. 

Cette période où loin étaient encore les moments de chagrin que provoque la perte d'êtres chers à nos cœurs. Cette phase où tout n’était également qu’insouciance parce que l’innocence de l’âge permettait d’être à l’abri des précipitations. 
Que les empressements des jours n’avaient pas non plus d’emprise dans ma petite tête rêveuse et que l’exaltation des lendemains à venir ne montrait aucun ombrage dans l’aurore qu’ils annonçaient.

Ce temps révolu, nous le portons parfois comme un fardeau encombré de regrets, son poids s’intensifie à chaque nouvelle perte douloureuse que nous aimerions tant ne pas avoir à supporter. C’est le côté sombre de l’existence contre lequel il nous faut constamment combattre pour arriver à avancer, petit pas par petit pas sans se noyer dans toutes ses aigreurs qui nous sont infligées.

Et même s’il est parfois difficile de sourire, il nous faut conserver un peu d’optimisme dans nos combats intérieurs qui, inévitablement, laissent des traces à l’extérieur, parce que « C’est déjà un pas pour l’humanité que de sourire, même blessé, à ceux encore plus abîmés par leur misère à porter ».


   


Ici : Voir le site professionnel de Marie
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

vendredi 15 février 2013

La revue 100% Auteurs de Février 2013

La revue 100% Auteurs de Février est en ligne.

Merci à tous ceux qui partagent les liens chaque mois et permettent ainsi encore plus de visibilité aux auteurs présentés dans chaque numéro. Merci à vous de continuez ces partages avec vos contacts et amis, les auteurs ont besoin de vous.

Plus il y aura de lecteurs à nous rejoindre, plus les auteurs se feront connaître, ça ne vous coûte qu'un clic.

Encore merci à tous ceux qui jouent le jeu car pour nous, équipe de la revue, c'est notre plus belle (et seule) récompense.

Nous tenons également à remercier expressément ceux qui par leurs dons témoignent de leur soutien à l'association.

Ces dons (lorsque suffisants) permettront de mettre en place des rencontres littéraires pour rencontrer vos auteurs.

Bonne lecture à tous.



wobook.com /La-revue-100-Numero-24 du 15 février 2013
http://www.facebook.com/LaRevue100pour100Auteurs

Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

vendredi 1 février 2013

Alternatum Office

Un blog intéressant...

Blog.alternatum.fr est un blog que j'ai découvert sur le forum du site de Girard Gautier. Je vous avais présenté ce dernier il y a peu à travers l'article GirardGautier.

Alternatum, (le blog) est un blog très intéressant, mais également utile pour les entrepreneurs de tout bord. Pour ma part, il m'a rappelé l'obligation de faire apparaître dans les CGU/CGV les nouvelles dispositions depuis le 1er janvier 2013 concernant les indemnités forfaitaires et pénalités de retard.

Lesquelles, si elles ne sont pas à jour, peuvent vous amener à être pénalisé par des amendes comme le stipule Alternatum dans son article : "Enfin, si d’aventure vous oubliiez de mentionner cette indemnité et de son montant dans les conditions de règlement vous risqueriez une amende de 15 000 € (art. L. 441-6 du code de commerce). Si vous l’oubliez sur vos factures vous risquez alors une amende de 75 000 € (art. L. 441-4 du code de commerce)".
Là, on vous explique même comment faire le calcul des pénalités de retard.

Ce qui fait que j'ai immédiatement réglé ce problème sur mon site. Ne vivant pas encore à 100% de mon activité, je ne voulais pas être en défaut. Et quand bien même j'en vivrai vraiment, mon état d'esprit serait le même. L'honnêteté ne paie pas, dit le dicton, mais au moins elle m'apporte la sérénité.

Du coup, j'ai poussé ma visite un peu plus loin sur le blog Alternatum. Les articles présentés sont d'une extrême utilité, si bien que j'ai choisi de le conserver dans mes favoris afin de pouvoir y revenir aisément.

On vous y parle du "Droit individuel à la formation", appelé DIF, des "Pénalités de retard", ou encore du "Choix du statut juridique", etc.

Je les suis également à travers leur site alternatum.fr ainsi que sur leur page Facebook "Alternatum Office".

Voici donc une source à ne pas négliger et qui peut en compléter d'autres.


Merci pour votre visite et vos réactions.


Ici : Voir le site de Marie L
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

jeudi 31 janvier 2013

La méchanceté

Un défaut misérable...

Je dis souvent que la méchanceté c'est la pauvreté de l'esprit qui s'exprime (cité dans mon recueil de pensées), quelles qu'en soient les sources ou les raisons.

Je n'y vois aucun intérêt, sinon des résultats négatifs. Elle favorise  un stress persistant, un mécontentement permanent, un déplaisir constant…

Elle n'apporte ou colporte que chagrin, tristesse et morosité.

Mais…

Mais, pour certains, elle paraît indispensable ! Comme si cette méchanceté était leur moteur, la cruauté leur accélérateur et la malveillance leur batterie.

Je n'en comprendrais jamais le pourquoi ! Peut-être parce que mon état d'esprit s'inspire de beaucoup d'autres choses bien plus positives et agréables.

Merci à tous pour vos visites et vos réactions.


Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

vendredi 18 janvier 2013

Impayé...

Impayé, notre ennemi...

Après deux années d'activité à mon compte me voilà confrontée à ce que tout professionnel rencontre immanquablement un jour ou l'autre : l'impayé.

Vous connaissez la musique même si vous n'êtes pas entrepreneur !

Relance... relance... mise en demeure... et lorsque ce n'est pas suffisant pour réveiller ces indélicats, nous devons aller plus loin, par obligation, bien sûr. Ce n'est, certes, pas une partie de plaisir, mais indispensable pour remettre certains malotrus, indélicats ou gougnafiers (appelez-les comme vous voulez !) dans le droit chemin.

Les Orties
J'avais déjà pensé et envisagé l'hypothèse qu'un jour un (e) de ces indélicats (es) m'obligerait à passer par cette étape. Pourquoi aurais-je fait exception à la règle (effectivement, aucune raison que j’y échappe !) ? Ce qui fait que lorsque j'étais en phase de création d'entreprise, j'en avais exploré les chemins que je serais amenée à parcourir le moment venu, si cela devait arriver.

Je ne me suis donc point sentie perdue. Il m'en faut plus pour me noyer !

Dans ma démarche de recherches d'informations, le site de Girard Gautier m'a été très utile, tout comme Documentissime où des avocats répondent gratuitement aux questions des internautes (entre autres), ce qui peut s'avérer fort utile à chacun, entrepreneur ou pas, alternatum.frmais également certaines de mes connaissances, dont une en particulier (qui se reconnaîtra). Je ne la citerai pas, car le regard de l'indélicat (e) en question pourrait passer par là et je ne pourrai accepter qu'on fasse des misères à une personne que j'affectionne particulièrement, ce qui réveillerait chez moi une colère sans nom et dont je n'ai pas l'habitude (je serai même incapable de vous dire à quand remonte la dernière).

Mais, elle se reconnaitra, j'vous l'dis !

La mise en demeure... concernant un impayé !

J'en suis donc au stade de la mise en demeure !
Espérons que cela suffise, car il n'est pas question que j'abandonne une facture de 500€ et j'irai jusqu'au bout si cela devait s'avérer nécessaire.

Il est déjà difficile de faire vivre une entreprise (et de vivre tout court) avec cette crise qui ne cesse de nous étrangler constamment, de nos jours qu'il n'est pas question que je fasse des cadeaux à des clients que je qualifierais de malhonnêtes et irrespectueux. Je dis client malhonnête et irrespectueux parce qu'aucune réponse apportée à mes relances.

Je suis le plus disponible qu'il me soit possible de l'être pour mes clients. Conciliante, également autant que faire se peut... Je leur apporte rapidité dans la mesure du possible... Facilités de paiement si nécessaire... Et j’en passe sur les efforts que je tente de faire pour leur être agréable et professionnelle.

Mais...

Faut pas pousserle bouchon trop loin, ni mémédans les orties, quant à Maurice : la mousse au chocolat... eh bien... c'est pas lui, hein !

Et vous, vous est-il arrivé d'être confronté à ce genre de situation ?
N'hésitez pas à partager votre expérience en commentaire...

Merci pour votre passage.


Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

mardi 15 janvier 2013

La revue 100% Auteurs de Janvier

Bonsoir à tous les visiteurs,

La revue 100% Auteurs de Janvier est en ligne.

Merci à tous ceux qui partagent les liens chaque mois et permettent ainsi encore plus de visibilité aux auteurs présentés dans chaque numéro. Merci à vous de continuez ces partages avec vos contacts et amis, les auteurs ont besoin de vous.



Plus il y aura de lecteurs à nous rejoindre, plus les auteurs se feront connaître, ça ne vous coûte qu'un clic.

Encore merci à tous ceux qui jouent le jeu car pour nous, équipe de la revue, c'est notre plus belle (et seule) récompense.

Nous tenons également à remercier expressément ceux qui par leurs dons témoignent de leur soutien à l'association.

Ces dons (lorsque suffisant) permettront de mettre en place des rencontres littéraires pour rencontrer vos auteurs.

Bonne lecture à tous ainsi qu'une excellente année à chacun.


http://www.wobook.com/WBSe2Ul6K14Z/La-revue-100-Numero-23.html
http://www.facebook.com/LaRevue100pour100Auteurs


Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

jeudi 10 janvier 2013

Une catastrophe évitée de peu !

Coup de colère…

Je suis très en colère ! Voici un message que je viens de publier sur la page "Comité de soutien à 60 millions de consommateurs".

EH OUI, LA CATASTROPHE A ETE EVITEE DE PEU !!!

"Je me demande pourquoi des informations aussi importantes et mettant en danger les consommateurs ne sont pas données à grande échelle (tv, journal télévisé, par exemple). Cela m'aurait évité de continuer d'utiliser un appareil électroménager dangereux.

Heureusement que mon installation électrique est aux normes et que mon compteur à bel et bien disjoncté, car dans le cas contraire, c'était l'incendie assuré en pleine nuit avec à la clé 3 blessés, sinon 3 morts ! (voir les articles ci-dessous)



En parler sur la toile c'est bien, mais est-ce que nous passons notre temps à chercher de telles informations en permanence sur tous les appareils électroménagers que nous possédons ? J'en doute !

Même TF1 en a parlé sur son site, mais pas à la télévision ni aux informations, ce qui me paraît hallucinant, alors qu'ils déclarent dans leur article du 04 juillet 2012 que (je cite) : "A ce jour, plusieurs sinistres importants nous ont été signalés", indique le groupe dans un communiqué".

"Plusieurs sinistres importants", ne sont-ils donc pas suffisants pour faire des flash télévisés afin d'informer le plus de consommateurs possible ?

Source sur TF1 News : Rappel de 13.000 sèche-linge de marque California


Apparemment, on se moque bien du consommateur du moment qu'il a payé !

Que le plus de personnes partagent ce post est très important dans la mesure où il peut encore y avoir beaucoup d'autres personnes pouvant être actuellement toujours en danger !

Merci d'avance.

Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

mardi 8 janvier 2013

Rédaction, mon amie !

Est-elle votre amie ou votre ennemie ?

Comme chacun le sait la rédaction est mon amie. Pas un jour ne passe sans que j'omette de la pratiquer sous quelque forme que ce soit, que je la dédaigne, la méprise ou l'oublie.

N'étant pas infaillible, chaque doute est vérifié plutôt deux fois qu'une, chaque texte est relu plusieurs fois avant d'être mis en ligne.

http://www.ecrivainpublic75.com/index.htmlAu cours de mes visites sur le net, sur lequel je passe beaucoup de temps car la curiosité est une de mes addictions, je découvre beaucoup de sites très intéressants. Cela dit, certains (et de plus en plus, malheureusement !) se discréditent eux-mêmes rien que par les fautes et autres nombreuses erreurs qu'ils contiennent.

S'il s'agit d'une ou deux fautes d'orthographe ou d'attention, rien de grave. Cependant, nombreux sont (disons-le) carrément pollués : fautes d'orthographe, de grammaire, de conjugaison en tous genres et répétitives, répétitions de mots faisant que la lecture devient lassante, erreurs basiques de ponctuations rendant la lecture difficile, accents erronés, mal placés ou encore totalement inexistants, manque de majuscules sur les noms propres ou en début de phrases. J'en passe des pires et des meilleures, sans parler de cas plus graves de tournures de phrases qui n'ont parfois aucun sens.

Je ne me penche, là, que sur des sites professionnels, bien entendu.

Le professionnel sait ce qu'il veut dire et transmettre aux visiteurs, néanmoins le lecteur n'étant pas dans la tête du professionnel sa perception du message émanera uniquement de ce qu'il aura devant les yeux, donc le texte.

Il m'est arrivé de contacter certains sites pour les informer des erreurs présentes sur leur site, sans jugement bien évidemment. Et ce, dans le seul but de les informer, voire les aider.

Force est de constater que la plupart sont totalement fermés à toutes suggestions. Soit ils ne répondent pas, mais ne corrigent pas pour autant leurs pages, soit ils ne répondent pas, mais tentent de corriger, bien maladroitement.

http://www.ecrivainpublic75.com/index.htmlQuant à d'autres, ils ont répondu à la gentillesse de mon message par de l'agressivité en me disant de me mêler de mes affaires (sans corriger leur site, évidemment).

Le summum fut tout de même un professionnel m'ayant répondu d'aller me faire "e…...r", je vous laisse deviner le terme employé (et là, étrangement sans aucune faute) car ce genre de vulgarité n'est pas présent dans mon dictionnaire tout en connaissant sa définition.

Si vous avez besoin d'aide dans le domaine décrit dans cet article (ou tout autre demande), n'hésitez pas à me contacter. Je me tiens à la disposition de toute personne et répondrai à chacun.

Et vous, quel est votre avis sur la question ?

Merci pour vos visites.

Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

dimanche 6 janvier 2013

Surbookée…

Ou quand la passion devient dévorante !

4 heures, 5 heures, 6 heures… quelle que soit l’heure à laquelle je me lève, la passion qui m’anime s’éveille avec moi. C’est une amie indéfectible qui ne m’abandonne jamais, m’accompagnant contre vents et marées !

Elle est dévorante, parfois un peu trop envahissante, selon mon entourage (et moi-même, consciente, je le reconnais !), mais paradoxalement, je l’aime envers et contre tout. Elle est comme un besoin ! Ce besoin aussi vital que peut l’être l’oxygène qui nous est nécessaire pour vivre tout simplement tant qu’il n’est pas vicié.

Mais plus encore, je me sens en phase avec moi-même lorsque je ne sais plus où donner de la tête, que j’ai tant à faire que je pourrais en perdre mon latin. Même si dans ces cas-là, le temps passe trop vite ou plutôt que je ne le vois pas s’évader.

Serais-je moi à travers elle ?
Qui serais-je sans elle ?

Et lorsque je me décide à me poser, à ne rien faire, j’ai le sentiment désagréable de perdre mon temps, d’être inutile, inactive… A tel point qu’au bout de quelques petites minutes seulement, je reprends cahier, stylo, livre ou parfois même tricot. Tricoter me rappelle des souvenirs d’enfance lorsque ma tendre grand-mère maternelle m’apprenait cette activité avec une patience inouïe sans jamais varier. Oui, je sais, ça fait petite mémère, mais j’aime bien tricoter même si malheureusement je n’ai pas le même don de patience pour cet acte que celui que je possède pour l’écriture.

Peu importe ! J’aime bouger, agir, faire, créer sans jamais aucune lassitude. Où que je sois, où que j’aille, ma passion est à mes côtés. Elle me suit, même si pour cela, comme je le dis souvent, mon sac à main est une papeterie ambulante qui porte toutes mes rêveries, mes pensées et pèse une tonne sur l’épaule.

Merci, en passant, aux tablettes et autres smartphones qui permettent tout de même d’alléger ce poids parfois considérable.

Et vous, quelle est votre passion ?

Merci pour vos visites.


Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24

jeudi 3 janvier 2013

Mais Qué pasa ?

Réveil difficile…

Parfois, vous vous levez le matin et sans trop savoir pourquoi quelque chose vous manque pour avancer à votre rythme habituel. La lenteur vous envahit, l'entrain vous fait défaut, le sourire se fait difficile… même votre café chéri a une saveur étrange.

Mathémathique
au lycée Pasteur
"Mais, qué pasa ?" vous dites-vous !

Vous avez passé une bonne nuit pourtant. Pas de stress évident. Un réveil en douceur par votre charmant ou votre adorée. Rien de négatif n'a traversé votre conscient.

Mais alors quoi !

Alors ? S'il n'y avait que le conscient pour nous diriger, tout irait-il vraiment bien ? Peu importe, car la question ne se pose pas puisqu'il n'y a pas que notre conscient pour nous taquiner sans crier gare.

L'inconscient fait parfois sa mégère quand le subconscient, lui, joue au mauvais garçon.

"L'inconscient (de in-, préfixe privatif, et conscient, composé du préfixe con-, « avec », et de scientia, « le savoir ») est un concept de psychologie qui désigne l'activité psychique se déroulant hors de la sphère consciente dans l'esprit d'un individu." (Source Wikipédia)

http://fr.123rf.com
Tandis que "Le subconscient est un concept relativement récent qui appartient à plusieurs domaines. Étymologiquement, le terme signifie "sous la conscience", il est aussi utilisé et discuté en philosophie" (Source Wikipédia)

Voilà donc qui ne nous avance pas à grand-chose, sinon au fait qu'il est parfois inutile de se creuser les méninges pour quelque chose dont nous n'avons (n'aurons) probablement pas la réponse.

Ma solution est que lors de ces fameux matins tristounets, ouvrons donc toutes grandes nos persiennes, que ce soient celles du coeur ou du mental, laissons sortir les mauvaises choses dont on ne se souvient même pas, mais qui perturbent notre petit réveil matinal et laissons entrer notre optimisme pour faire exploser notre énergie... nos forces intérieures, conscientes ou non, feront le reste !


N'hésitez pas à réagir en commentaire...

Merci pour vos visites.


Ici : Voir le site de Marie Lemoine
Contact direct et personnalisé : 
Mail : ecrivain.public75@yahoo.fr 
Tel : 07 62 73 44 24